AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Vous voici à la merci du Tyran...
 

Partagez | 
 

 ♦ Contexte : le Testament.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Jewel

Sund - The Master.

avatar


Messages : 89
Expérience : 200
Magie : Absolute is mine.
Localisation : Aux côtés d'Uen.
Occupations : Contrôler, tromper, manipuler...
Humeur : Changeante.


MessageSujet: ♦ Contexte : le Testament.   Mar 22 Sep - 18:04

    « Contemple, prisonnier, contemple donc ce visage, celui qui t’inspire confiance quel que soit ton camp. Accepte donc le fait : Gabriel Jewel est le maître de ces lieux, il mène la rébellion, rassure les neutres… Et pourtant, dans l’ombre, il demeure Sund, sombre instigateur du Chaos… »


      « Ainsi commence ton apprentissage, nouveau venu.
      Les as-tu entendues, ces paroles, ces paroles si cruelles, si réelles prononcées par Sund, maître du Néant ? Ou bien, suis-je la seule dans les tréfonds de mon cachot à les avoir perçues ? Certainement.
      Quel que soit ton camp, tu dois accepter de demeurer ignorant. Oui, ignorant, c’est bien cela. Jamais aucun d’entre vous ne réalisera que Gabriel Jewel, votre dévoué serviteur et l’odieux Sund, idole des Sya noirs, le divin tyran ne sont qu’une seule et même personne.

      Pour tout comprendre, il vous faut filer au commencement de la chose, dans la jeunesse de ce dit Gabriel Jewel. Car, on le sait tous, les plus grands génies du mal voient leurs ambitions prendre racines suite aux traumatismes vécus. Gabriel n’est pas mauvais, ni fou… Simplement, il a choisi la mauvaise voie. Pour notre grand malheur à tous, les habitants de Waterin, à jamais prisonniers de ces lieux.
      La mort de ses parents, est une chose.
      Quinze années auparavant, Waterin demeurait secouée par son conflit interne, suite à l’abolition de la royauté. L’avènement de la démocratie n’avait fait qu’entrainer la fureur des royalistes. Seule la violence fut de mise, et ce en vain : la démocratie demeure tandis que les victimes de cette guerre civile furent relayées au triste rang de souvenir.
      Les Jewels furent de ceux-ci.
      Encore si vivant dans l’esprit du jeune garçon, désormais à l’orphelinat. Gabriel avait donc six ans, et son regard demeurait animé par les flammes de l’incendie qui avait détruit sa maison, ses géniteurs, sa vie. La maison en question est à nouveau sur pied. Évidemment, ce petit génie est de loin la personne qui possède le plus grand potentiel jamais vu. Le pouvoir absolu. Alors, il ne s’agissait que d’une broutille, pour lui, que de redonner vie à ses souvenirs.

      Là n’est pas le sujet, et je dispose de peu de temps pour vous conter la suite de cette tragédie.
      Gabriel, des ses premières années à l’orphelinat, tomba amoureux de la fille du directeur. La jeune fille, de quelques années son ainé se nommait Sakura Lowy et se trouvait uniquement intéressée par le véritable talent que possédait le jeune garçon pour la magie : celui de la Volonté Absolue. Pour sa part, elle n’était munie que d’un don simple, mais exceptionnel et utile : l’Annulation. Aucune magie n’avait d’effet sur elle, Gabriel n’avait aucune emprise directe sur Sakura. Il arriva un jour où, bien évidemment, Gabriel se rendit compte qu’elle ne l’aimait pas. Et ce fut le début de la déchéance totale.

      Désespéré, décidé à mener le monde comme il l’entendait, Gabriel se tourna vers les organisations de mage Noir, utilisant ses pouvoirs pour ne pas être reconnu. Ainsi, les personnes qui voyaient « Sund » voyaient Gabriel Jewel sans le reconnaître. Et il en est toujours ainsi.
      Il se laissa enrôler, grimpa les échelons et inventa un machiavélique plan pour prendre le pouvoir. Le Sceptre d’Uen, déesse de la justice, est l’unique objet qui confère le pouvoir sur cette île. Il reposait dans une salle surprotégée… Ce qui ne fut pas suffisant pour lutter contre les pouvoirs de Gabriel. Désormais âgé de vingt et un ans, il avait acquis une incroyable puissance, contre laquelle personne ne peut rivaliser. Pourtant, il continue à se faire passer pour Sund. Le crime fut officiellement fait de ses mains. Et tout aussi officiellement, Gabriel Jewel se déclara Chef des Opposants, menant la rébellion et jurant de détrôner Sund.
      Les deux entités s’opposent. Gabriel passe pour le citoyen modèle, une figure de gentillesse et d’altruisme. A l’opposé, les rumeurs qui courent sur Sund n’inspirent que la crainte. Mauvais et perfide, son aura s’étend comme une ombre sur Waterin. Les nouvelles lois furent simples : les habitants étaient dans l’impossibilité de quitter l’île et ne pouvaient prévenir les étrangers venus commercer.
      Son règne sournois débute.

      Et voilà, tu sais tout. Seulement, ce Testament, mes dernières volontés jamais ne seront lues.
      Mon seul espoir est d’utiliser ce qui me reste de magie pour le mettre quelque part en lieu sûr, pour qu’un jour la vérité éclate sur Waterin, que Gabriel ne puisse plus être vu comme un innocent. Gabriel Jewel est Sund, Sund est Gabriel Jewel. Mais toi, ô lecteur, si jamais tu lisais ce Testament, comment réagirais-tu ? Me croiras-tu ? Parviendras-tu à rendre ce document public avant qu’il ne te trouve ? Et, survivras-tu ?
      Le poids de ce secret est bien plus lourd à porter que ce que l’on pourrait croire.

      Déjà la mort et les regrets me gagnent.
      Il vient. Il va me tuer, je le sais. Il m’aimait, il me hait.

    Sakura Lowy-Kurohana. »


    « Tu viens d’utiliser la magie. Dans quel but ? »

    La voix glaciale de Sund emplit la pièce, vibrante de colère. Une colère aussi bien dirigée vers la jeune fille brune qui le fixait de son regard acajou qu’envers lui-même, pour avoir sous-estimé ses capacités.

    Un sourire ironique se traça sur les lèvres de Sakura.

    « J’ai dissimulé la vérité. Un jour, quelqu’un la trouvera. Et ce sera la fin de ton règne. »

    Un soupir.

    « Tu es stupide, Sakura. Si stupide. Penses-tu vraiment que je ne serais pas le premier à mettre la main dessus ? »
    « Qui sait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://waterin.forumactif.com
 

♦ Contexte : le Testament.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► Waterin ◄ :: ► Prémices ◄ :: 
► Règlement & Contexte ◄
-